Nick Jordan 7ème aventure : MAIS NICK JORDAN TROUBLA LA FÊTE…

Mais Nick Jordan troubla la fête Couverture : L’as du contre-espionnage se lance seul sur la piste de l’énigmatique personnage que pourchassent trois services secrets.
4ème de couverture : II avait disparu, mais deux ans plus tard on le retrouve à Salonique, ayant franchi le rideau de fer à la frontière albanaise. Pour certains, cet homme est un traître à qui l’on est en droit de réclamer des comptes. Pour d’autres, c’est une victime innocente. D’aucuns estiment qu’il en sait trop et qu’il doit être éliminé. Les derniers enfin, ne considérant que sa valeur scientifique, veulent s’assurer de son concours – par la force s’il le faut.
Quel que soit son visage véritable, ce personnage énigmatique et pitoyable suscite de sanglantes rivalités et abandonne derrière lui plusieurs cadavres dont… l’authenticité semble parfois douteuse.
Dans cette corrida où se déchaînent trois « services secrets », Nick Jordan devra une fois encore, jouer cavalier seul.
Les atouts dont il dispose lui permettront-ils de sauver l’enjeu?…
N° Marabout Junior : 199
Année : 1961
Édition : Type 3 C199
Réédition(s) connue(s) :
Illustration de couverture : Pierre Joubert
Illustrations intérieures : Édouard Aidans
Marabout chercheur : Les Balkans, panier de crabes de l’Europe
Mon avis : Remis de la blessure contractée dans l’aventure précédente, voici Nick Jordan envoyé en Grèce afin de récupérer un personnage évadé d’Albanie. Mais ce personnage est-il vraiment fréquentable ? Et quels sont ces réseaux qui tentent de récupérer le fugitif ?
Voici enfin l’aventure que j’attendais. Parce que cette fois les ennemis sont clairement identifiés – les Soviétiques et la République Arabe Unie – ce qui fait toute la différence entre une aventure et un récit d’espionnage. L’auteur est vraiment dans le vif de son sujet et cela se sent tout au long de l’histoire car le ton a changé. Le style est beaucoup plus adulte – ce qui est paradoxal pour un roman destiné aux ados! -, l’ambiance est beaucoup plus noire et le récit n’accuse aucun temps mort.
Si vous avez abandonné la lecture des Nick Jordan (on se demande pourquoi d’ailleurs!), (re)lisez Mais Nick Jordan troubla la fête et vous raccrocherez illico!

Édition néerlandaise

Ontmaskerd door Nick Jordan Éditeur : Uitgeverij Gérard
Collection : Maraboe pockets
Numéro :
G42
Année : 1962

 

Aventure précédente / Haut de la page / Aventure suivante
Toutes les aventures / Les éditions étrangères / Accueil Nick Jordan


Les pages présentées sur ce site sont personnelles et ne peuvent de ce fait être copiées sur quelque support que ce soit sans l’autorisation écrite de l’auteur.
© 2000-2014 Le portail de Telly