Nick Jordan 4ème aventure : NICK JORDAN SUR LE GRILL

Nick Jordan sur le grill Couverture : L’as du contre-espionnage français engagé dans une course contre la mort.
4ème de couverture : Une nuit de mars, à Budapest. Trois ingénieurs : Kobanya, Larzy et Cseskor, décident de gagner l’Europe occidentale. Mais ils détiennent un secret redoutable dont la divulgation entraînerait l’anéantissement d’un puissant réseau d’espionnage installé dans les pays de l’O.T.A. N.
Leur fuite déclenche la plus sauvage, la plus impitoyable des chasses à l’homme. Deux d’entre eux tomberont sous les coups des équipes de «liquidation» lancées à leurs trousses. Le troisième finit par échouer à Rome, épuisé, à bout de nerfs. Il sait que les tueurs ont retrouvé sa trace. Il sait aussi que Nick Jordan, dépêché tout exprès de Paris, essaie désespérément de le joindre. Et il vit des heures épouvantables dans l’attente de la délivrance, même si cette délivrance est la mort.
Traqué par la meute qui espère, grâce à lui, arriver jusqu’au fugitif, Nick Jordan réussira-t-il à établir le contact? Il ne lui suffit pas de s’emparer d’un document auquel s’intéresse le Contre-Espionnage français ; il lui faut aussi SAUVER LA VIE D’UN HOMME !
N° Marabout Junior : 173
Année : 1960
Édition : Type 0 C164
Réédition(s) connue(s) : Type 3 C164
Illustration de couverture : Pierre Joubert
Illustrations intérieures : Edouard Aidans
Marabout chercheur : Monuments et personnages de la Rome ancienne
Mon avis : Suite à l’insurrection hongroise d’octobre 1956, trois dissidents tentent de fuir leur pays emmenant avec eux un précieux carnet contenant une liste d’espions implantés en Occident.
Avec cette aventure Nick Jordan rentre vraiment dans le vif de son sujet. Car pour la première fois l’histoire s’appuie sur un fait politique récent même si ce dernier n’est pas clairement expliqué. De plus, vers la fin de l’histoire, l’auteur emploie l’expression de « réseau de redoutables espions communistes ». Le mot est lâché – même s’il semble avoir échappé à l’auteur – nous informant que nous sommes bien dans un roman d’espionnage à la mode des années 60! Il n’y avait donc pas lieu de prendre autant de précautions (voir ici), les lecteurs de cette collection devant fréquenter d’avantage les églises que les sections des Jeunesses Communistes!
Pour le reste nous avons droit à notre quota de suspens, de manipulation et d’action.

Édition néerlandaise

Een harde noot voor Nick Jordan Éditeur : Uitgeverij Gérard
Collection : Maraboe pockets
Numéro :
G56
Année : 1962
Note : On constate en regardant la numérotation que les parutions en néerlandais ne suivaient pas les éditions en français. En effet ce volume est la neuvième aventure parue dans cette édition. On constatera également qu’une nouvelle couverture originale a été réalisée pour cette édition.

 

Aventure précédente / Haut de la page / Aventure suivante
Toutes les aventures / Les éditions étrangères / Accueil Nick Jordan


Les pages présentées sur ce site sont personnelles et ne peuvent de ce fait être copiées sur quelque support que ce soit sans l’autorisation écrite de l’auteur.
© 2000-2014 Le portail de Telly