Nick Jordan 2ème aventure : NICK JORDAN VOIT ROUGE

Nick Jordan voit rouge Couverture : Nick Jordan, agent du contre-espionnage, fait ses premiers pas… et ses premières gaffes.
4ème de couverture : A exercer le métier de garde du corps, on récolte plus de horions que d’honneurs. Nick Jordan l’apprend à ses dépens. Non seulement l’énigmatique Philippe Stein sur la sécurité duquel il est chargé de veiller, ne fait rien pour lui faciliter la tâche, mais une légion d’adversaires invisibles multiplient sur son chemin les chausse-trapes et les agressions, témoignant dans le choix des armes d’un remarquable éclectisme.
A la fin, exaspéré, Nick Jordan voit rouge et fonce dans le brouillard. Mais la trahison est partout et c’est miracle si son action inconsidérée ne se solde point par un décès
« accidentel ». Pourtant la témérité de ce jeune agent du contre-espionnage, dont c’est la première mission, a la meilleure des excuses : Nick Jordan veut sauver la vie d’un enfant.
Y parviendra-t-il ? Et réussira-t-il du même coup à détruire le puissant réseau de renseignements installé en territoire français ?…
N° Marabout Junior : 159
Année : 1959
Édition : Type 0 C148
Réédition(s) connue(s) : Type 3 C148
Illustration de couverture : Pierre Joubert
Illustrations intérieures : Dino Attanasio
Marabout chercheur : Le miracle de la chlorophylle
Anecdote : Publiée comme deuxième aventure de Nick Jordan ce « Nick Jordan voit rouge » est en fait la première aventure de notre héros. On pourra le vérifier aisément en consultant les deux ouvrages. Je n’ai pas d’explication à ce choix. Tout au plus pourra-t-on remarquer qu’il en a été parfois de même pour les aventures de Bob Morane. Je donnerai donc mon avis sur ce livre en le considérant comme le premier de la série. Voir également Cerveaux à vendre.
Mon avis : Ce premier roman annoncé comme étant un récit d’espionnage ressemble plus à une aventure policière. Certes le héros travaille pour le contre-espionnage français, certes il est question d’un savant (la science étant très à la mode dans les histoires de l’ombre de cette époque), mais le récit s’apparente dans ses évènements d’avantage à une enquête policière. L’histoire n’est pas follement dépaysante qui nous emmène en promenade dans la région rémoise et dans les forêts lorraines. Toutefois cette aventure est bien rythmée, toujours très bien écrite et notre attention ne faiblit pas jusqu’au dénouement ultime. C’est donc avec impatience que l’on attendra la suite prometteuse des aventures de Nick Jordan.

Édition néerlandaise

Nick Jordan wordt nijdig Éditeur : Uitgeverij Gérard
Collection : Maraboe pockets
Numéro :
G19
Année : 1961

Édition portugaise

Nick Jordan zanga-se... Éditeur : Ulisseia
Collection : Marabu junior
Numéro :
16
Année :

Édition suédoise

nj_ser_rott_recto Éditeur : BW
Je suppose qu’il s’agit d’une édition suédoise mais je n’ai aucun autre renseignement.

 

Aventure précédente / Haut de la page / Aventure suivante
Toutes les aventures / Les éditions étrangères /Accueil Nick Jordan


Les pages présentées sur ce site sont, comme leur nom l’indique, personnelles et ne peuvent de ce fait être copiées sur quelque support que ce soit sans l’autorisation écrite de l’auteur.
© 2000-2014 Le portail de Telly