Nick Jordan : les collections

Les collections Marabout

Marabout Junior n°1

C’est donc le 6 mai 1953 que paraît le premier volume de la nouvelle collection Marabout Junior. La ligne éditoriale est claire : présenter aux jeunes des récits d’aventures imaginaires ou vécues qui leurs donnent l’envie d’une vie courageuse (et l’on se souvient que les enfances respectives de Jean-Jacques Schellens et d’André Gérard ont été bercées par le scoutisme). Les textes choisis sont plutôt de bonne qualité et écrits pour certains par des écrivains reconnus. En plus des couvertures attirantes, de Pierre Joubert pour la plupart, les récits sont illustrés par des grands noms comme René Follet, Paul Hanson, Henry de Dryver ou Attanasio. Chaque volume inclut à la fin du récit une rubrique, Marabout chercheur, destinée à apporter une caution scientifique à l’ouvrage et afin de fidéliser le lectorat un cadeau, bien souvent un buvard, un signet ou une maquette en carton à monter soi-même plus ou moins en rapport avec le sujet du livre. Le rythme de parution, deux volumes par mois, contribuera lui aussi à cette fidélisation. Le succès de la collection est immédiat.

Toutefois ce succès ne suffit pas à l’éditeur. Pour fidéliser durablement le lectorat, Marabout pense qu’un héros récurrent est indispensable. Le choix de l’auteur se portera sur Charles Dewisme, plus connu sous le pseudonyme d’Henri Vernes, le héros se nommera Bob Morane.

Autre idée de génie : la création du Club International des Chercheurs Marabout, dit C.I.C.M. Il s’agit de fédérer les lecteurs, de leur montrer qu’ils ne sont pas isolés, de leur permettre de s’exprimer. La encore le succès est fulgurant puisque le club comptera jusqu’à trente mille adhérents!

Toujours tiré par la locomotive Bob Morane et la politique dynamique de l’éditeur, le succès de la collection Marabout Junior ne se dément pas au cours des années suivantes.

En juin 1959 un nouveau personnage fait son apparition au sein de la collection : Nick Jordan. Devant le succès de Bob Morane, André Gérard tente de lancer un nouveau héros bien décidé à l’imposer comme un concurrent du fameux Commandant Morane. Toutefois ce type de personnage semble poser un problème à l’éditeur qui tentera de se justifier par un avertissement pour le moins curieux (voir la page consacrée à la série). Sans atteindre les résultats escomptés Nick Jordan se fraie un chemin dans le cœur des lecteurs ainsi que dans la collection. 35 titres verront ainsi le jour en Marabout Junior.

En 1967 une réorganisation importante voit le jour dans la collection pour les jeunes des éditions Gérard et C°. Marabout Junior s’arrête après 352 titres.

En mars arrive la toute nouvelle collection Pocket Marabout. Sur le fond, peu de changement. L’éditeur est toujours décidé à donner à la jeunesse un esprit courageux et chevaleresque. Sur la forme le changement est profond. Exit les aventures vécues et les documentaires. La nouvelle série est résolument tournée vers la fiction. Si elle garde ses deux héros vedettes, Bob Morane et Nick Jordan, quatre nouveaux personnages, Kim Carnot, Doc Savage, Jo Gaillard, et Dylan Stark, font leur apparition. Il seront bientôt rejoints par Gill Terrail. Six nouvelles aventures de Nick Jordan verront le jour dans ce nouvel espace. La dernière paraît en 1968. Suite à un différent avec l’éditeur qui ne paye quasiment plus ses auteurs, André Fernez met fin aux aventures de son personnage fétiche après avoir envisagé de le faire disparaître.

La collection Pocket Marabout continue jusqu’en 1977. Sur la fin il ne reste plus que Bob Morane et Doc Savage pour tirer les ventes. 151 titres auront été édités pendant les dix années d’existence de cette collection.

bm_c_v docsavage_c_v kimcarnot_c_v jogaillard_c_v dylanstark_c_v gilterrail_c_v

La collection Espace Nord Junior

Au sein des éditions Labor la collection Espace Nord prend de plus en plus de place. Il n’est donc pas surprenant qu’une collection destinée à la jeunesse voit le jour. Ce sera Espace Nord Junior. A tout seigneur, tout honneur Bob Morane inaugure la série. Nick Jordan viendra en quatrième position.

A ma connaissance il n’y a pas eu d’autre réédition des aventures de Nick Jordan dans aucune collection.

Haut de la page / Accueil Nick Jordan


Les pages présentées sur ce site sont, comme leur nom l’indique, personnelles et ne peuvent de ce fait être copiées sur quelque support que ce soit sans l’autorisation écrite de l’auteur.
© 2000-2014 Le portail de Telly