Jérémiah 36 : Et puis merde

Jérémiah, tome 36

Un incendie ayant ravagé l’hôtel où ils s’étaient installés, Jeremiah et Kurdy se retrouvent au milieu de la nuit, seuls rescapés du désastre, mais sans leurs précieuses motos désormais réduites à l’état de barbecue. La présence de miliciens les pousse à quitter les lieux sans demander leur reste… même si la trogne reconnaissable de Kurdy a tôt fait de précipiter un fourgon à leurs trousses !

Dans leur tentative pour échapper à la case prison, les deux baroudeurs vont mettre le pied sur une propriété privée enclavée dans les reliefs et dont les gardiens sont loin d’être les plus bienveillants à des kilomètres à la ronde. Protègeraient-ils quelque chose d’une immense valeur ? Ou bien quelqu’un ?

Reçus par le maître des lieux, un homme plein de méfiance et de suspicion, Jeremiah et Kurdy ne tarderont pas à découvrir ce qu’il cache ainsi avec tant d’ardeur.

 

Cette 36ème aventure de Jérémiah reprend un canevas maintenant bien connu. Le héros arrive dans un coin perdu ou un tyranneau de province s’arroge des droits par la force. Confrontation entre le héros et les sbires du tyran, puis happy end en demi teinte. On rajoute un élément un peu décalé, ici une mystérieuse jeune fille, et le tour est joué. Comprenez bien que j’aime beaucoup cette série (et plus généralement tout ce que fait Hermann) mais là je n’y trouve plus mon compte. Certes il y a toujours cette ambiance un peu étrange qui est un des charmes de la série, certes le trait de crayon de plus en plus rageur de l’auteur fait merveille mais on a quand même l’impression que Hermann scénariste n’a plus grand chose à dire et qu’il se contente d’enchainer les tomes à raison quasiment d’un par an, auquel s’ajoute des one-shot et une nouvelle série (Duke sur un scénario d’Yves H.). Un album que l’on achètera tout de même le scénario faisant référence au tome précédent.

 

Jérémiah tome 36 : Et puis merde

Laisser un commentaire (le "Nom obligatoire" est le pseudo sous lequel vous désirez apparaitre)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s