Archives mensuelles : octobre 2016

Bob Morane Renaissance

Bob Morane Renaissance tome 11 Les terres rares

Nigeria, 2012. Le jeune lieutenant Morane fait partie d’un groupe de casques bleus en patrouille, lorsqu’un enfant désemparé vient les supplier de l’aider. Son père vient d’être sorti de chez lui et mutilé par un groupe d’insurgés.
Les ordres sont clairs : interdiction d’intervenir. Mais Bob Morane ne peut s’y résoudre. Seul un géant écossais, le sergent Bill Ballantine, sort du rang à son tour. Les deux hommes ne se connaissent pas encore mais avancent côte-à-côte vers le danger.
C’est le début d’une amitié indestructible. C’est le début d’une aventure qui changera la face du monde.

Bob Morane Renaissance tome 22 Le village qui n’existait pas

Nigeria, 2022. En enquêtant sur l’assassinat du Président français, Bob Morane a découvert Zamosho, une ville futuriste en plein cœur de la jungle du Nigeria. C’est un énigmatique Mongol du nom de M. Ming qui règne en maître sur la cité. Les deux hommes se jaugent rapidement : ils seront ennemis. Et leur affrontement fera trembler le monde.

 

Lorsque j’ai lu le premier tome de ce reboot, il y a déjà un an, j’étais plutôt vénère. Mais qu’avait-on fait à mon Bob Morane ? Moranophile depuis plus de cinquante ans je ne reconnaissais plus rien. Seuls quelques noms surnageaient dans ce salmigondis. L’histoire était bien trop moderne et surtout bien trop politique pour être vernienne – c’est à dire écrite par Henri Vernes, inventeur et auteur des aventures de Bob Morane que ce soit en romans ou en bandes dessinées. Les dessins ne ressemblaient en rien à ce qu’avaient pu faire les dessinateurs précédents. La encore ils étaient bien trop dans l’air du temps là ou le classicisme s’imposait. Bref après avoir dit tout le mal que j’en pensais sur différents forums, je repris le cours de ma vie et oubliais bien vite cette déception. D’autant que bien d’autres romans et bandes dessinées me tendaient les bras.

Mais voilà. Le temps ne s’arrête pas et en ce mois d’octobre le deuxième tome pointait son nez sur les étals des libraires. Que faire ? L’ignorer ? Très vite je décidais de le lire et d’en dire tout le mal que j’en pensais car il ne faut jamais perdre une occasion de jeter son fiel, n’est-ce pas ? Oui mais…
Lire la suite